Camille Claudel (1864-1943) La petite châtelaine...

Lot 170
Aller au lot
Estimation :
40000 - 60000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 65 000EUR

Camille Claudel (1864-1943) La petite châtelaine...

Camille Claudel (1864-1943) La petite châtelaine natte courbe, 1892-1896 Epreuve en bronze à patine brun-vert, n°6/8 Fonte à la cire perdue Delval, après 1984 H. 32,5 ; L. 27 ; P. 14 cm Provenance : Collection particulière française Littérature en rapport : - Rivière, Anne, Gaudichon, Bruno, Ghanassia, Danielle, Camille Claudel. Catalogue raisonné, 3ème édition augmentée, Adam Biro, 2001, pp. 118-124. - Gaudichon, Bruno, « Les séjours à l’Islette », in Camille Claudel et Rodin, la rencontre de deux destins, Québec, Musée national des Beaux-Arts du Québec, 26 mai-11 septembre 2005 ; Detroit, Detroit Institute of Arts, 2 octobre 2005-5 février 2006, Paris, Musée Rodin, 3 mars-15 juin 2006, Hazan, 2005, pp. 135-151. - Gaudichon, Bruno, « Toutes les séductions de l’enfance », in Camille Claudel, au miroir d’un art nouveau, Roubaix, La Piscine – Musée d’art et d’industrie André-Diligent, 8 novembre 2014 – 8 février 2015, pp. 87-95. Avec La Petite Châtelaine, Camille Claudel livre une œuvre particulièrement forte et émouvante, habitée d’une expressivité intense. Durant l’été 1892, Rodin et sa maîtresse Camille séjournent ensemble en Touraine : lui pour travailler à sa sculpture du Balzac ; elle, certainement pour se reposer d’une grossesse interrompue. Ils logent au château de l’Islette, près d’Azay-le-Rideau, où ils profitent de la discrétion et du calme nécessaires à leurs activités. C’est là que Camille fait poser Marguerite Boyer, petite-fille de la propriétaire des lieux, qui est alors âgée de six ans. On admet généralement que Camille commence à travailler à La Petite Châtelaine à cette période, et qu’elle achève son buste un an plus tard . La Petite Châtelaine s’inscrit dans la thématique des visages d’enfants et d’adolescents, explorée par Camille Claudel tout au long de sa carrière, avec d’abord ceux de son frère Paul en Jeune Achille (1881) ou en Jeune Romain (1884-1887), de sa sœur Louise (Buste de jeune fille, 1886), de Charles Lhermitte (1
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue