École Française du début du XIXè siècle,... - Lot 11 - Crait + Müller

Lot 11
Aller au lot
Estimation :
2000 - 3000 EUR
École Française du début du XIXè siècle,... - Lot 11 - Crait + Müller
École Française du début du XIXè siècle, d’après Christophe Gabriel Allegrain (1710-1795) La Baigneuse dite « Vénus au bain » Bronze à patine brune nuancée de rouge. Porte une signature au revers " C.C ALLEGRAIN. FECIT. / 1767 ". Usures à la patine. H. 85 cm Le roi Louis XV commande à Christophe-Gabriel Allegrain une Vénus sortant du bain en marbre pour orner le château de Choisy, conservée au jourd’hui au musée du Louvre. L’esquisse est présentée au Salon de 1757, la critique accueille en- suite très favorablement le marbre au Salon de 1767, Diderot déclare à son sujet « Belle, belle, sublime figure, ils disent même la plus belle, la plus parfaite figure de femme que les modernes aient faite ». L’œuvre est finalement offerte par le roi à sa favorite Madame du Barry en 1772 et placée dans le parc du château de Louveciennes. Œuvres en rapport : Christophe-Gabriel Allegrain, Baigneuse, dite aussi Vénus, 1767, marbre, H. 174 cm, Paris, musée du Louvre, n°inv. M.R.1747.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue